Certifications dans le domaine des économies d’énergie

La certification dans le domaine des économies d’énergie offre un triple avantage. Pour les professionnels d’abord, qui peuvent en tirer un avantage commercial. En faisant certifier leurs produits ou leurs services, il assurent leurs clients de la qualité de leurs prestations et de leurs matériaux. Pour les particuliers ensuite, et doublement. L’utilisation de produits et de matériaux certifiés assure non seulement leur qualité mais surtout le respect strict d’un cahier des charges précis, vérifié par l’organisme de certification.

L’utilisation de matériaux certifiés peut également être une nécessité pour l’obtention de réductions d’impôts lors de la construction ou de la rénovation de bâtiments et d’habitations. Enfin, l’utilisation ou non de matériaux certifiés a une incidence sur les assurances à faire jouer en cas de litige ou de sinistre. Voici, en exemple, la description de deux organismes de certification, la CEKAL qui assure la certification des vitrages et l’ACERMI qui certifie les performances thermiques des matériaux isolants thermiques.

CEKAL, la certification des vitrages

CEKALCEKAL est une association à but non lucratif de type « Loi de 1901 ». Elle a été créée en 1989 comme organisme certificateur. A ce titre, cette association délivre aux fabricants et à leur demande (c’est-à-dire selon une « démarche volontaire ») des certificats de produits pour leurs vitrages trempés, isolants ou feuilletés.

Pour ce faire, l’association CEKAL fait réaliser des tests par des organismes de mesure et de vérification indépendants, sur les lieux de production même. Cette méthodologie assure de l’objectivité des décisions de certification prises. La CEKAL est à ce titre un organisme dont l’impartialité est reconnue des professionnels. Les certificats délivrés sont établis sur un référentiel évolutif pour tenir compte des modifications de la réglementation et des progrès techniques. Ces certificats annoncent des performances de référence, vérifiées et reproductibles. Ils ont également une incidence sur les garanties décennales, en permettant aux fabricants et aux professionnels de justifier de leur engagement en la matière.

La CEKAL est organisée en 3 groupes d’instances spécialisés et un secrétariat général. Ce type d’organisation vise à atteindre la plus grande neutralité et la meilleure objectivité. Le Secrétariat Général gère le fonctionnement de l’association au quotidien. Les instances ont des activités plus directement liées à la certification elle-même. Ainsi, les instances d’administration « assument la responsabilité légale de CEKAL Association », les instances et les commissions de développement « coordonnent l’activité de la certification, veillent à son intégration dans un contexte technique, économique et européen évolutif et travaillent à sa valorisation » et les instances et les commissions de certification définissent le référentiel, fixent les orientations majeures et rendent les décisions de certification.

Les vitrages certifiés par CEKAL Association sont de plusieurs types.

  • Les vitrages isolants sont constitués de 2 ou 3 vitrages, dont un extérieur et un intérieur, séparés par une lame d’air ou de gaz argon, et dotés d’un système d’assemblage interne.
  • Les vitrages feuilletés sont composés d’au moins 2 épaisseurs de verre séparées par au moins un intercalaire.
  • Les vitrages trempés sont des verres traités thermiquement, soumis à une haute température suivie d’un brusque refroidissement, entraînant une fragmentation en cas de choc.

Les performances certifiées pour ces vitrages sont de trois types également : thermique, acoustique et de sécurité. La certification permet aux particuliers le meilleur choix en fonction de leurs besoins. La performance thermique vise à laisser pénétrer le rayonnement solaire (pour réchauffer les pièces) tout en limitant les déperditions caloriques vers l’extérieur (économie d’énergie). La performance acoustique vise à mesurer l’efficacité du vitrage à atténuer les bruits extérieurs, routiers ou aériens. Les performances de sécurité assurent la protection des personnes (chutes, blessures) comme des biens (retard à l’effraction).

Il faut noter que les verres certifiés par CEKAL sont tous marqué, en signe de leur qualité.

ACERMI, la certification des performances thermiques des matériaux isolants

ACERMIDepuis plus de vingt ans, l’Association pour la CERtification des Matériaux Isolants (ACERMI) certifie les performances thermiques des produits isolants et démontre leur durabilité. Cette certification permet la comparaison des performances thermiques des produits sur des bases objectives et fiables. Elle garantit les performances telles qu’annoncées par les fabricants. Elle va, surtout, au-delà du marquage CE en termes d’exigence sur les caractéristiques certifiées mais aussi en termes de nombre de caractéristiques certifiées, plus nombreuses.

Les matériaux isolants thermiques certifiés par l’ACERMI peuvent être appliqués aux toitures et aux combles (plafonds, planchers de comble, rampants ou terrasses), aux sols et planchers (en sous-face de plancher, en sous dallages de terre-plein ou en sous dalles flottantes) et aux parois verticales à l’usage des murs extérieurs (bardages, doublages intérieurs, sous-enduits).

L’ACERMI certifie quatre types de matériaux isolants : les produits réfléchissants, et les isolants d’origine minérale, les isolants d’origine organique, et les isolants d’origine végétale ou animale. L’association atteste de la résistance thermique du matériau et de sa conformité aux réglementations thermiques. Elle certifie également sa résistance au feu en attestant de sa caractérisation Euroclasse, pour les usages soumis à la réglementation sécurité incendie. L’ACERMI certifie les performances acoustiques des matériaux, que ce soit leur raideur dynamique ou leur coefficient d’absorption. Et puis, l’association certifie les caractéristiques d’aptitude à l’emploi des matériaux isolants : comportement à l’eau ou comportement mécanique, stabilité dimensionnelle, transfert de vapeur d’eau, etc. La certification ACERMI est donc aussi utile à la durabilité des constructions.

Les certificats décernés par l’ACERMI peuvent être utilisés par les fabricants au terme des audits et des tests réalisés de manière indépendante par l’association. Les certificats et le droit de les utiliser sont réexaminé par l’ACERMI de manière périodique afin de toujours maintenir la qualité de cette certification. En 2012, l’ACERLI a ainsi attribué 599 certificats, contre 589 en 2011 et 529 en 2010.

Il faut noter que la certification ACERMI peut être nécessaire pour l’utilisation de certains matériaux afin d’obtenir une labélisation BBC, utile aux particuliers pour obtenir des aides ou des réductions d’impôt. Elle intervient aussi pour la mobilisation de la garantie décennale. Un produit ou un matériau nouveau utilisé qui n’aurait pas la certification ACERMI, pourra nécessiter de la part du professionnel la sollicitation d’une assurance décennale préalablement aux travaux – sous peine de ne pas être couvert.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*